“On ne voit pas l’amour dans les yeux d’un poisson.” – À propos de Laurent Bègue-Shankland, Face aux animaux (2022)

On ne voit pas l’amour dans les yeux d’un poisson”, m’explique une participante d’une cinquantaine d’années lors d’un entretien après avoir terminé une expérience dans mon laboratoire. C’est la raison pour laquelle elle vient de lui injecter douze doses d’un produit mortel dans le cadre d’un nouveau protocole qui sera détaillé dans ce livre.

Le nouveau livre de Laurent Bègue-Shankland questionne « nos émotions, nos préjugés, nos ambivalences » vis-à-vis des animaux (autres qu’humains) sous le prisme de la psychologie sociale, avant de présenter les résultats d’une expérience spectaculaire impliquant de faire injecter par des personnes lambda des doses de plus en plus toxiques d’un produit à un (faux) poisson. Il apporte ainsi un éclairage inédit et tout à fait utile sur les motivations qui sous-tendent l’expérimentation animale et sur les manières dont la plupart des gens peuvent se mentir à eux-mêmes pour se rassurer face à des actes de cruauté envers les animaux.

Pour lire la suite de mon compte-rendu du livre de Laurent Bègue, rendez-vous sur le site web de la revue L’Amorce en cliquant sur l’image ci-dessous. Ce livre est une bonne base pour réfléchir aux racines du spécisme et à ses conséquences en ce qui concerne l’expérimentation animale.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.